Warning: Declaration of ET_Theme_Builder_Woocommerce_Product_Variable_Placeholder::get_available_variations() should be compatible with WC_Product_Variable::get_available_variations($return = 'array') in /home/alabonne/public_html/wp-content/themes/Divi/includes/builder/frontend-builder/theme-builder/WoocommerceProductVariablePlaceholder.php on line 8
LA LOI DES MOIS EN « R », UNE LÉGENDE URBAINE. À la Bonne Huître
Quand je parle aux gens de mon projet de vendre des huîtres toute l’année, ils me regardent pour la plupart avec des yeux écarquillés et s’esclaffent : « Mais, et la loi des mois en « R » ? On ne peut pas manger d’huîtres de mai à août ! C’est dangereux, elles ne sont pas bonnes !».

La loi des mois en « R » est aussi has-been que la loi de 1800 qui interdisait aux femmes de porter le pantalon et qui fut en vigueur jusqu’au 31 janvier 2013. A la différence que la loi des mois en « R » date de la même période et continue de circuler.

PETITE ANECDOTE QUI REMONTE À LOUIS XIV

Tableau "Déjeuner d'huîtres" de Jean-François le Troy illustrant les orgies d’huîtres au temps de Louix XV qui instaura la loi des mois en R.

On ne badinait pas à l’époque avec les huîtres : rien qu’en entrée, ils pouvaient en manger 6 douzaines chacun (« Déjeuner d’huîtres » de Jean-François le Troy, 1735)

Louis XIV régnait alors sur la France et était un adorateur des huîtres. Il pouvait en manger 6 douzaines en entrée (soit 72, le gourmand !). La légende raconte que durant un mois sans « R » (soit l’été) un membre de sa cour mourut suite à l’ingestion d’une huître sûrement morte.

Rappelons-nous qu’à l’époque, le camion frigorifique ou même le camion tout court n’existait pas. Le transport des huîtres du port à la capitale étant plutôt long, les températures plutôt élevées durant les mois sans « R » et qu’à ce moment les huîtres sont plus sensibles car en période de reproduction, le voyage leur était plutôt fatal, rien d’étonnant à cela.

Depuis ce jour, il est interdit de transporter ou de consommer des huîtres pendant les mois sans « R » pour une raison de santé publique.

La première trace de cette règle fut retrouvée dans une ordonnance de police publiée sous Louis XV en 1759 et visait à interdire la pêche, le colportage et la vente d’huîtres entre le 1er avril et le 31 octobre.

UNE RAISON LIÉE AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Au-delà de la raison sanitaire, il y avait aussi une raison de « développement durable » (l’expression n’existait peut-être pas encore, mais finalement ce n’est que du bon sens). Au 17 et 18ème siècle, la consommation d’huîtres en France a explosé et l’huître s’est raréfiée. Afin de préserver les ressources et la filière ostréicole, des ordonnances ont donc interdit la pêche pendant la période de reproduction des huîtres, c’est-à-dire, entre juin et septembre.

LES HUÎTRES LAITEUSES

De nos jours, ces raisons sanitaires et de développement durable ne sont plus d’actualités. Cependant, la loi des mois en « R » perdure. On peut alors citer une dernière raison à cela : durant la période de reproduction, l’huître devient laiteuse. Elle est gorgée de semence, ce qui lui donne un goût particulier dont certains raffolent et dont d’autres aiment moins.


A vous de vous faire votre propre idée, allez déguster des huîtres l’été prochain !

A noter, que depuis les années 90, les huîtres triploïdes ou dites « des 4 saisons », ont fait leur apparition et ces dernières n’ont jamais de laitance. Je vous l’expliquerai dans un prochain article, donc suivez « À la Bonne Huître » pour ne pas rater l’info !

Vous pouvez aussi relire l’article « 5 bonnes raisons pour manger des huîtres«  !

 

Sources : Visite ostréicole de Fort Royer ; « Les huîtres, 60 clés pour comprendre » de Marie Lescroart.

Crédits : l’illustration de l’en-tête est issue du livre « The commercial products of the sea or, : Marine contributions to food, industry and art » (1879). Libre de droits.

Pin It on Pinterest

Share This